DOSSIERS
LIVRES
AUTOUR DU LIVRE
LE QUESTIONNAIRE
Webmaster - Infos
Ecrire à mm  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
297 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

La littérature de jeunesse au CP - 6.Les bibliothèques

Les bibliothèques

La question a été de se demander dans quelle mesure les enseignants amènent les élèves à considérer que les objets à lire ne se trouvent pas uniquement à l’école mais qu’ils se trouvent aussi hors de l’école, et donc que lire n’est pas une activité réservée à l’école. Peut-on ainsi penser que les enseignants dépassent le cadre scolaire et amènent de ce fait les élèves à aller chercher ces écrits dans des lieux autres que l’école ?

Tableau 5. Dans le cadre des activités scolaires, vous rendez-vous avec vos élèves ?

Questions

             1990 en %

          1999 en %

 

J/Q

S/TS

J/Q

S/TS

Dans la bibliothèque de l’école

7

38

35

51

Dans une bibliothèque municipale ou communale

5

3

72

19

Dans une bibliothèque itinérante

2

5

76

10

Légende : J jamais Q quelquefois S souvent TS très souvent

Le fait que les totaux ne soient pas toujours égaux à 100% est dû aux non-réponses non reportées ici.

 

Le fait que les enfants se rendent dans les bibliothèques montre une fois de plus que les livres de littérature de jeunesse, même s’ils sont pas premiers dans le palmarès des pratiques des enseignants pour enseigner la lecture, sont des objets de lecture qui tiennent une place non négligeable.

Cependant le fait que les enseignants restent dans le cadre scolaire en se rendant à la bibliothèque de l’école peut amener à penser qu’ils réduisent l’inventaire des lieux où peuvent se trouver des choses à lire et induisent, par là-même, une représentation scolaire de la lecture chez les élèves.

Trop liés à l’école, les livres de la littérature de jeunesse risquent alors d’être considérés par les élèves comme un objet de contrainte bien plus que comme un objet de plaisir, puisque le principe de réalité (lire pour l’école) dépasse le principe de plaisir (la liberté de lire pour soi).


Date de création : 09/06/2007 @ 10:12
Dernière modification : 09/06/2007 @ 10:12
Catégorie : La littérature de jeunesse au CP


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


INSTRUCTIONS OFFICIELLES
DEFINITIONS
PEDAGOGIE
LIENS
Sondage
Que pensez-vous de ce site?
 
Intéressant
Bien
Moyen
Sans intérêt
Résultats
MUTUALISER

  Pour donner votre avis, partager un livre, faire part d'une de vos expériences 

 

           courrier.jpg

                   M'ECRIRE

^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.11 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.17 seconde