DOSSIERS
LIVRES
AUTOUR DU LIVRE
LE QUESTIONNAIRE
Webmaster - Infos
Ecrire à mm  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
274 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Intructions officielles - Evolutions institutionnelles

1. Le français cède la place à la littérature

 

Le terme littérature est « historiquement » utilisé dans le second degré.

Il est introduit, en 2002, dans les programmes officiels de l’école élémentaire et conduit même à la disparition de l’affichage du Français comme discipline. On passe de la discipline Français à un domaine intitulé Maîtrise du langage et de la langue française articulée en trois parties : la Littérature, l’Observation réfléchie de la langue française et les Compétences langagières –dire,lire, écrire (à travailler dans chaque discipline)

 

2. Concernant la littérature jeunesse

 

1984 : mise en place dans les écoles élémentaires des BCD (Bibliothèque Centre de Documentation)

1990 : opération « 100 livres » pour l’école lancée sur l’idée que « la maîtrise de la langue passe largement par le plaisir de la lecture et qu’il revient à l’école de poser les bases de la pratique de la lecture en donnant à tous les élèves l’accès au livre : le livre autre que le manuel doit être présent dans toutes les écoles » (Jean Ferrier, directeur des écoles)

1992 : parution de la brochure « La maîtrise de la Langue à l’école » dans laquelle on trouve :

au cycle 2 : « Il faut donner une place centrale à lalittérature de jeunesse. »

au cycle 3 : il est proposé de « s’initier par la lecture et l’écriture à la fréquentation des œuvres littéraires » Et pour cela « Il serait utile qu’il soit discuté au sein des conseils de maîtres du cycle …de quelques grandes orientations qui permettraient que de grands textes - qu’ils appartiennent à la tradition ou qu’ils relèvent de la littérature de jeunesse d’aujourd’hui – ne puissent être ignorés au sortir de l’école élémentaire…

…Ainsi en racontant et lisant des histoires aux enfants,en les familiarisant avec les albums qui leur sont destinés par les éditeurs spécialisés, on les aide à lire les récits dont l’école élémentaire fait un si large usage. On trouve encore un peu plus loin : « La littérature de jeunesse est un réservoir largement sous-utilisé de textes de fiction particulièrement adaptés aux enfants d’aujourd’hui. »

1995 : voici ce qu’on trouve dans les programmes pour l’école primaire :

au cycle 3 : « on réservera, dans la perspective du collège, une part accrue à la lecture longue, à la littérature de jeunesse et aux textes littéraires accessibles aux élèves »

2002 : une grande part est faite au cycle 2 à la compréhension de textes. «  La fréquentation parallèle (en parallèle du manuel de lecture) de la littérature de jeunesse, facilitée par de nombreuses lectures à voix haute des enseignants, est tout aussi nécessaire et demeure le seul moyen de travailler la compréhension des textes complexes. »

Au cycle 3, « Afin d’éviter toute dispersion, ce sont les textes d’une culture scolaire, entendue dans son véritable sens de « culture devant être obligatoirement partagée par tous les élèves avant la fin de la scolarité primaire » qui sont privilégiés. Elle est définie par les programmes et orientée par de larges listes d’œuvres proposées dans les documents d’application. »


Date de création : 26/01/2007 @ 10:40
Dernière modification : 26/01/2007 @ 10:45
Catégorie : Intructions officielles


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


INSTRUCTIONS OFFICIELLES
DEFINITIONS
PEDAGOGIE
LIENS
Sondage
Que pensez-vous de ce site?
 
Intéressant
Bien
Moyen
Sans intérêt
Résultats
MUTUALISER

  Pour donner votre avis, partager un livre, faire part d'une de vos expériences 

 

           courrier.jpg

                   M'ECRIRE

^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.11 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.22 seconde