DOSSIERS
LIVRES
AUTOUR DU LIVRE
LE QUESTIONNAIRE
Webmaster - Infos
Ecrire à mm  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
259 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Pedagogie - Loup Noir

Loup Noir                                                   

Antoine Guillopé

Les Albums Ducolot CASTERMAN

 

Loup noir.jpg

 

L’album par Martine Falgayrac (janvier 2004)

Voici un album surprenant d’Antoine Guilloppé, sans texte, tout en noir et blanc ; on pense aux théâtres d’ombres, aux jeux de pochoir en positif et négatif. Le « héros » est le loup des légendes traditionnelles qui hante la forêt profonde et mystérieuse… De quoi avoir des « idées noires » ! Des générations de conteurs ont mis en scène cet animal mythique, tantôt détesté pour ses maléfices et sa cruauté, tantôt admiré pour sa ruse et sa bonté. Quel est ici le parti de l’auteur ? Après une première lecture ou plutôt un premier regard sur ce superbe conte dessiné, il faut revenir sur ses pas pour en appréhender les détails. L’histoire est simple et impressionnante…

Première et quatrième de couverture provoquent d’emblée une certaine appréhension : des yeux blancs émergent d’un fond tout noir, la forêt sombre est dense, profonde, déserte, inhospitalière… On ouvre l’album avec précaution : il fait nuit, il neige… Puis nous distinguons sur fond blanc une petite ombre humaine, noire comme le titre qui paraît la suivre... L’histoire peut commencer. L’enfant marche, il a l’air décidé, il arrive à l’orée du bois. Il fait froid, le garçon est bien emmitouflé, son souffle est visible…

Il entre dans la forêt. Les arbres l’entourent, formes blanches élancées ou voûtes noires inquiétantes. La neige est épaisse, l’enfant laisse des traces profondes… Le loup est là, ses yeux d’abord puis tout son corps agile… L’enfant ne se doute de rien, il goûte la neige qui tombe de plus en plus, les flocons semblent se concentrer sur lui. Tout devient plus pesant, la chouette observe, elle attend, placide et froide, curieusement son corps est très détaillé. Son immobilité tranche avec le mouvement du garçon qui presse le pas et fait des efforts pour avancer. Le loup se rapproche, il est chez lui dans la forêt, c’est son territoire ; le profil est menaçant, toujours noir, mais ses dents se confondent étrangement avec la neige… Et l’enfant qui se retourne et l’aperçoit ! La surprise, l’angoisse… Le paysage bascule… Là-bas, dans la nuit, tandis que la chouette effrayée s’envole très haut, le loup, blanc maintenant, saute sur la silhouette effrayée. Près d’un arbre abîmé dans la neige, l’animal regarde l’enfant au sol, puis… ils s’étreignent. Mais que s’est-il vraiment passé ? …

Le lecteur surpris revient quelques pages en arrière : il revit l’approche de la bête, il repère le danger qu’avait perçu l’animal, il comprend enfin le drame évité. Le loup était donc là, protecteur et bienveillant ; son masque noir était de velours et cachait un ange gardien…
Ainsi l’enfant va pouvoir rentrer chez lui, sain et sauf ; on aperçoit les lumières des maisons, petits carrés blancs dans la nuit encore si noire.

Histoire, impressions, sentiments naissent de tous les contrastes. Antoine Guilloppé juxtapose le noir et le blanc, il joue avec les formes et oppose les silhouettes et les détails, les lignes fuyantes et les rondeurs moelleuses. Il crée ainsi l’ambiance, de la violence à la douceur ; il avive les émotions, de la peur intense au soulagement final, de la terreur à la tendresse, de l’angoisse à la reconnaissance. Le jeune lecteur regarde le conte comme il assiste à un spectacle ; s’il aime avoir un peu peur, là il est comblé ! Puis il savoure le dénouement et reprend l’histoire au début avec tranquillité… Les apparences sont parfois trompeuses, dira-t-il… Loup noir, ouvrage très esthétique, de bonne taille, aux nombreuses illustrations en double page, se montre aux enfants en les laissant parler et faire leurs propres commentaires, en les écoutant s’identifier au petit garçon et exprimer naturellement leurs émotions. C’est un album pur et efficace, à découvrir, à aimer et à partager avec nos louveteaux…

Martine Falgayrac, enseignante en cycle 2 dans une école élémentaire lyonnaise, est passionnée par l'apprentissage de la lecture. Cherchant à en communiquer aussi le goût et les plaisirs, elle puise dans la presse et la littérature jeunesse des supports variés et attractifs pour accompagner et motiver les enfants dans leurs découvertes. Elle collabore activement à Sitartmag depuis décembre 2003.

 

 

Analyse que vous retrouverez sur ce site:

Voici donc un livre sans texte et en noir et blanc d’Antoine Guillopé

Ce livre est ainsi à la portée de tous et touchera chacun du plus petit au plus grand. Il nous raconte l’histoire simple d’un enfant et d’un loup qui finira par leur rencontre.

Pour se faire Antoine Guillopé joue avec les contrastes qui font naître les sentiments, les impressions. L’auteur illustrateur joue avec le noir et blanc, contraste le plus évident, pour alterner tantôt l’angoisse et la peur, tantôt la douceur et le calme et ceci tout au long de l’album.

 Il oppose aussi la verticalité ( la neige, les arbres) à l’horizontalité (déplacement de l’enfant) . Il oppose encore l’immobilité (du décor, de la chouette) au mouvement (déplacement de l’enfant, neige). L’auteur joue aussi avec les angles de vues de ses illustrations pour renforcer l’impact de ses images. Tout ceci visant à faire monter l’angoisse chez le lecteur (et c’est réussi !) pour mieux le surprendre par le dénouement. Loup noir devient finalement un loup blanc … pas si méchant ! Une vraie belle réussite !

 

 

 

Utilisation pédagogique

 

Ce livre sera utilisé pour « briser » le stéréotype du personnage du loup.

La couverture du livre n’est pas présentée aux enfants. On utilise les neuf premières doubles-pages ; on garde la fin de l’histoire comme support d’anticipation.

 

Etape 1 : l’appropriation de l’album

 

Avec les 9 premières doubles-pages mélangées, créer une histoire cohérente.

a. Observer les images et les décrire en groupe-classe.

b. Dispositifs possibles : - les images par groupe puis synthèse collective

- les images pour la classe à travail collectif

Quelque soit le dispositif choisi, il est indispensable qu’il y est à chaque fois une justification, une argumentation sur le choix de l’image qui permettra de vérifier de la cohérence de l’histoire.

Attention, ne pas vouloir absolument retrouver l’ordre de l’album original.

 

Etape 2 : l’histoire d’Antoine Guillopé

 

Image par image, on présentera l’album.

Laisser commenter.

Comparer avec le travail réalisé lors de l’étape 1 à y a-t-il concordance avec notre histoire ? ….

Arrêt à la neuvième double-page : que va-t-il se passer ensuite ? Quel est votre avis ?

à recherche d’indices, hypothèses

à la fin de l’album à réactions des enfants (c’est un chien, c’est un loup gentil,…)

à trouver un titre ou utiliser le titre pour aiguiller les enfants (selon leurs réactions)

 

Etape 3 optionnelle : écrire l’histoire

 

« Revisualiser » l’album dans son intégralité.

Insister sur l’ambiance (montée de l’inquiétude avant le dénouement heureux)

Ecrire une histoire collective à ne pas faire du page par page pour éviter une simple légende des images qui serait décevant.

 

Etape 4 optionnelle : la mise en voix et en son de l’album

La mise en voix de l’album consistera à une lecture du texte produit à l’étape 3, mais on pourra aussi prévoir des bruitages (le vent, le hibou, les pas dans la neige, la respiration haletante du garçon le craquement des arbres, l’arbre qui tombe…) visant à rendre compte de l’ambiance de l’album.

 

Exemple d’exploitation avec récapitulatif pédagogique :

http://www.ecole-marianne-chauconin.ac-creteil.fr/classes/ChauconinLoup/loupnoir/presentation2.htm

 

dossier pédagogique complet (janvier 2008) par Casterman (24 pages) :

http://jeunesse.casterman.com/docs/Contents/197/DOSSIER%20LOUP%20NOIR.pdf

 

 

Bonus

Antoine Guilloppé est né, en 1971, à Chambéry. Après des études à l'école Emile

Cohl de Lyon, il a obtenu un diplômé de graphiste publicitaire, puis s'est dirigé vers

l'illustration. Après Paris, il s'installe à Toulouse. Il crée des logos et dessine pour la

presse. Il a illustré bon nombre de couvertures de romans dont toutes celles de la

collection « Romans » chez Thierry Magnier. Depuis 1999, il a publié plusieurs

albums jeunesse en tant qu'auteur- illustrateur.

 

Auteur-Illustrateur

Prédateurs Thierry Magnier, 2007

Akiko la curieuse, Picquier jeunesse – 2004

Quelle est ma couleur ?, Auteur : Antoine Guilloppé - Illustrations :

Géraldine Alibeu, Editeur : La Joie de Lire - Collection : Versatiles, Mars 2003

« Un enfant en regardant son chien dormir, s’interroge sur la façon dont il est perçu

par son entourage. Pour son instituteur, il est l’élève, mais les élèves le considèrent

comme le copain arabe. Les Arabes le voient comme un petit Français, alors que les

Français estiment qu’il est d’origine étrangère » Ricochet.

Raymond le pilote, Autrement jeunesse, 2000

Bébé d'amour, Thierry Magnier, 2000

Chouette Guillemette, Autrement jeunesse – 2000

Mathieu reste au pieu, Autrement jeunesse - 1999

Georges et Rose, Autrement jeunesse – 1999

 

Illustrateur

Le Grand Corbeau Béatrice Fontanel Editeur : Sarbacane 2007

L'oiseau du roi Zébu,Stéphane Perronnet, Editeur : Mango jeunesse,

Septembre 2002

C'est ta faute !,Evelyne Brisou-Pellen, Editeur : Milan, Novembre 2002

La Boutique jaune (ill. couv.) Jeanne Bénameur, Thierry Magnier, 2002

Qui suis-je ? - PEMF, 2001

Histoires, comptines, à mimer de la tête aux pieds. - Nathan, 2001

La Ferme.- Milan (Coll. Mes premiers docs), 2001

Toutes les couvertures de la collection "Romans", Thierry Magnier

Le Magicien du square / Thierry Lenain. - Bordas (Coll. L'arbre à lire), 2001

J.-S. Bach. - Thierry Magnier (Coll. Premier CD), 2000

Je ne suis pas une fille à papa / Christophe Honoré. - Thierry Magnier, 1998

 

 


Date de création : 20/06/2008 @ 11:38
Dernière modification : 08/09/2009 @ 14:43
Catégorie : Pedagogie


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


INSTRUCTIONS OFFICIELLES
DEFINITIONS
PEDAGOGIE
LIENS
Sondage
Que pensez-vous de ce site?
 
Intéressant
Bien
Moyen
Sans intérêt
Résultats
MUTUALISER

  Pour donner votre avis, partager un livre, faire part d'une de vos expériences 

 

           courrier.jpg

                   M'ECRIRE

^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.11 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.53 seconde